Retour au blog

Stress : douleurs musculaires et mal de dos

Le stress peut exacerber les tensions musculaires et favoriser la libération des substances provoquant des inflammations. Ces inflammations aggravées par le stress peuvent alors se traduire par des poussées d’arthrose impliquées dans les lombalgies, des troubles musculosquelettiques, un mal de dos.

L’interaction entre psychisme et douleurs physiques est renseignée depuis l’Antiquité. Avant de s’atteler à la guérison du corps, il est vital de soigner son esprit. Pour éviter les douleurs musculo squelettiques, le mal de dos, on peut songer à une vision pluridisciplinaire en débutant par une consultation du médecin généraliste, puis en s’orientant vers un spécialiste : rhumatologue, kiné, ostéo. On peut également se tourner vers des techniques de relaxation ou envisager une psychothérapie pour mieux gérer son anxiété.

Conséquences musculaires du stress

En cas de stress, tous les muscles renforcent leur tonus afin que le corps prépare sa réaction. Ce réflexe de verrouillage et de défense est une phase d’adaptation du corps face à un danger, un événement indésirable ou qui nécessite une réponse appropriée. Si la cause n’est pas traitée, le système nerveux s’emballe avec en envoyant trop de signaux aux muscles via l’adrénaline.

  • Les muscles peuvent alors subir des spasmes.
  • Les muscles s’affaiblissent et n’éliminent donc plus les toxines.

La douleur peut alors être intensifiée par d’autres facteurs :

  • De mauvaises postures : avachi, vautré, dos vouté.
  • Peu d’activité physique.
  • La sédentarité.

Trop de stress : douleurs musculaires

Le tensions musculaires en lien avec le stress peuvent bloquer le dos au niveau des épaules ou des lombaires. Les muscles sont couverts de terminaisons nerveuses, le cerveau en état d’alerte communique alors une profusion d’informations aux nerfs qui peuvent ainsi se retrouver en état de saturation selon Dr Gilles Mondoloni, médecin ostéopathe auteur de l’ouvrage Stop au mal de dos. Le muscle répond alors au stress par une crispation, une contraction musculaire pouvant causer d’intenses douleurs.

Le scientifique Kristian Nilsen a tenté de démystifier et décrypter les conséquences du stress sur les troubles musculosquelettiques. Il a proposé à un groupe de 40 personnes de se prêter à une expérience (1). Les participants ont été invités à répondre à des questions pour vérifier qu’ils étaient en bonne santé. Ensuite, les volontaires se se consacrés à l’exécution d’une tâche stressante sur ordinateur pendant 1h. Des marqueurs ont été suivis : rythme cardiaque, tension, transpiration tout comme le tonus musculaire. Quand la tâche est arrivée à son terme, les participants ont été questionnés sur leurs douleurs.

A l’issue de cette expérimentation, 64 % des personnes ont ressenti davantage de douleurs. Le stress semblait donc être corrélé avec des tensions musculaires au niveau des trapèzes. De plus, l’Inserm recense d’autres mécanismes en lien avec le stress pouvant causer des douleurs musculaires ou articulaires. Par ex, la libération d’adrénaline et de noradrénaline lors d’un épisode anxiogène fait grimper le rythme du cœur et rétrécit la circonférence des petites artères. Cette réaction crée une vasoconstriction qui compromet la réparation des lésions et entrave l’élimination des déchets musculaires. Autre mécanisme mis en cause dans les douleurs musculaires : la production de cytokines (des substances provoquant l’inflammation des tendons, des muscles et des articulations). Toutefois, les réactions évoquées ne sont pas totalement établies et gardent leur part de mystère, il convient de rappeler que ce sujet reste encore nébuleux et méconnu.

Stress et mal de dos

Le mal de dos est soupçonné d’avoir des origines psychologiques, en effet le stress peut entrainer une somatisation. L’expression «en avoir plein le dos» illustre cette affirmation. C’est ce que tendent à prouver des études, dont une (2) publiée par une équipe de chercheurs nippons. Cette étude portait sur un panel de 18 000 patient, dans cet échantillon composé de personnes angoissées par leur travail, on a ainsi observé que ces type de mal de dos : lombalgies et sciatiques étaient surreprésentés.

Pourquoi les muscles du dos sont plus vulnérables face au stress ? Pourquoi les douleurs touchent essentiellement les biceps et les triceps ? Le dos est une zone fragile, les muscles rattachés à la colonne vertébrale sont très sollicités. Le dos peut garder des stigmates durant des mois, des années en conservant l’empreinte d’anciens traumatismes. De plus, le stress fatigue le système immunitaire, il peut induire des phénomènes inflammatoires localisés sur les disques intervertébraux comme sur les tendons. Cette réaction risque d’apporter des complications comme de l’arthrose. Le dos affaibli est donc plus sensible aux assauts du stress.

Solution stress et douleurs musculaires

Solution pour libérer les tensions musculaires du stress

Agenouillez-vous, les fesses positionnées sur la voute plantaire. Expirez, en vous inclinant légèrement en avant afin que votre tête soit en contact avec le sol. Placez les bras le long de vos jambes, paumes vers le ciel. Maintenez cette posture durant une minute, en respirant, puis redressez-vous. Renouvelez 3 fois. Cet exercice relaxant permet de décrisper le corps endolori par votre état nerveux.

Exercice anti stress contre le mal de dos

Pour soulager votre mal de dos, allongez-vous sur le dos, ensuite, rabattez un genou vers vous, puis l’autre. Etreignez-les avec vos bras. Tentez de les rapprocher au maximum de votre poitrine pour ressentir l’étirement. Conservez cette position environ 30 s, puis retrouvez progressivement votre position de initiale. Répétez 3 fois.

Sophrologie : chasser le stress responsable des douleurs

La sophrologie, discipline psychocorporelle mêlant tour à tour contrôle de sa respiration, détente musculaire et visualisation d’images apaisantes, a été approuvée dans la gestion de l’anxiété et de la douleur. Enormément de sophrologues reçoivent dans leur cabinet des patients atteints de lombalgie. Le stress accentue la perception de la douleur. Il peut bloquer le diaphragme et la respiration. En quelques séances, ces thérapeutes pourront vous enseigner comment agir sur tous ces leviers afin d’atténuer ces douleurs musculaires.

Résoudre son problème de stress à l’aide de compléments alimentaires

Il est logique de vouloir calmer ses inconforts, traiter son mal de dos, ses inconforts musculaires avec des antidouleurs. Toutefois, il peut entre judicieux de prendre en charge son stress en amont, puisque ce dernier semble représenter un facteur aggravant pouvant exacerber les gênes ressenties. Lavilab propose des compléments anti stress pour vous aider à vous détendre, vous décrisper, relâcher la pression. Le laboratoire propose une gamme de compléments anti stress relaxants pour vous aider à lâcher prise.

complément fatigue mentale

Vous trouverez le complément Epuisement, un complément ciblant le stress persistant, tenace dont il est difficile de se débarrasser. Si vous subissez une pression intense au quotidien, souffrez de surmenage, ce complément vous soulagera et allégera cette chappe de plomb que vous pouvez ressentir. Il vous permettra de vous délester de votre anxiété, de vos angoisses tout en vous aidant à lever le pied. Avec ce complément vous vous sentirez moins fatigué, plus concentré, vous garderez les idées claires et serez paré à mieux affronter les problèmes du quotidien.

anti stress compléments

Lavilab propose également le complément No Stress Flash, lors d’évènements stressants comme les situations sociales, les prises de paroles, vous avez tendance à vous contracter, à vous crisper, ressentez des raideurs ? Le stress aigu peut provoquer des sensations inconfortables pouvant vous mettre mal à l’aise. Traitez le problème à la racine en vous attelant à la prise en charge de ce pic de stress : laissez vous tenter par notre complément alimentaire. Ce complément agira sur votre niveau de stress en réduisant sa perception et en faisant drastiquement chuter le taux de cortisol. Plus confiant, détendu : les conséquences de vos crises d’angoisse seront atténuées grâce à la prise de ce complément la veille et le jour de l’évènement stressant. Vous pourrez trouver ce complément dans notre lot de compléments anti stress la vie sans coup de stress.

Ostéopathie : une solution pour soulager les tensions 

L’ostéopathe pourra vous aider à soulager ces douleurs, le mal de dos aggravées par les situations anxiogènes. Il ne se contentera pas d’investiguer uniquement sur votre colonne vertébrale. Il va s’employer à étudier les connexions entre les différentes zones du corps, le stress et les douleurs dorsales, musculaires :

Le diaphragme : c’est le muscle qui contrôle la respiration. Avec l’anxiété, le diaphragme intensifie son activité, il est sollicité. Or, ce muscle s’insère sur les côtes, les vertèbres dorsales et lombaires. l’influence qu’il exerce sur la mobilité thoracique et lombaire peut générer des douleurs.

La cage thoracique : articulée à la colonne, elle peut ainsi exercer une pression. Une fracture de côte ou un organe intimement lié au thorax peut causer lors d’un épisode angoissant, des dorsalgies.

Le crâne : Il est connecté au reste du corps via de multiples liens nerveux, vasculaires, musculaires et membraneux. Une problématique liée au crane peut avoir des répercussions sur le fonctionnement des vertèbres. Avec le stress, le bruxisme peut alors s’intensifier (serrage de dents excessif) et causer des tensions. Inversement, les tensions musculaires à proximité des cervicales peuvent avoir des conséquences sur le crâne via des céphalées de tension.

 

(1) Autonomic and muscular responses and recovery to one-hour laboratory mental in healthy subjects Kristian B NilsenTrond SandLars J StovnerRune B LeistadRolf H Westgaard.

(2) Prevalence of low back pain and factors associated with chronic disabling back pain in Japan Tomoko Fujii 1Ko Matsudaira.

Derniers articles

";
Send this to a friend