Stress et immunité

Pour rester en bonne santé, il est nécessaire de prendre soin de notre système immunitaire pour nous protéger des agressions microbiennes. Ce système de protection correspond à l’ensemble des organes, cellules et molécules impliqués dans la défense du corps humain (anticorps, globules blancs, macrophages…).

L’impact du stress sur nos défenses immunitaires

Entretenir notre immunité est donc essentiel pour faire face au quotidien aux agents nocifs, tels que les bactéries, les virus, les champignons ou les parasites. Toutefois, certains facteurs viennent amoindrir le bon déroulement des réponses immunitaires comme le froid en hiver et les intersaisons. Mais le niveau de stress est aussi un facteur déterminant dans la qualité des réactions du système immunitaire. 

Le stress chronique affaiblit notre système immunitaire

renforcer-ses-défenses-naturelles

Le lien entre le stress et la baisse de l’immunité innée et adaptative est aujourd’hui clairement établi. Le stress intense et prolongé nous rend plus vulnérable aux attaques des agents pathogènes. En effet, au cours d’une période de stress prolongée, notre organisme libère davantage d’hormones de stress tels que l’adrénaline, la noradrénaline et le cortisol. Cette augmentation du taux d’hormones conduit, d’une part, à une altération de la réaction inflammatoire ; d’autre part, à une diminution du nombre et de l’activité des cellules immunitaires. Pourtant, elles sont essentielles : leur rôle principal est de détruire les agents infectieux ainsi que les cellules infectées. Ainsi, un stress permanent et prolongé déclenche une cascade d’événements dans l’organisme dont un affaiblissement de la performance du système immunitaire. Les personnes stressées et anxieuses vont devenir alors plus sensibles aux microbes. (1, 2)

Combattre le stress et renforcer nos défenses naturelles

En cas d’épuisement physique et psychologique, il convient donc de donner un coup de pouce à notre organisme pour soutenir sa fonction immunitaire. En dehors des gestes barrières comme se laver les mains régulièrement, il faut aussi agir de manière plus globale. En effet, le bon fonctionnement du système immunitaire dépend également de notre état émotionnel, notre mode de vie et la qualité de notre alimentation. De ce fait, il faut aussi intervenir sur plusieurs axes : 

  • Lutter contre le stress chronique par des alternatives naturelles et des techniques de gestion du stress (respiration, méditation, yoga…). Maîtriser son stress permet de gagner en immunité. 
  • Se nourrir sainement afin d’apporter tous les éléments nutritifs dont le corps a besoin pour se défendre et garder la forme (zinc, vitamine D, …). 
  • Mais aussi bien dormir. Effectivement, la qualité de sommeil est intimement liée à l’efficacité de nos défenses naturelles (3). Dormir peu favorise la libération d’hormones de stress qui, à leur tour, affaiblissent nos défenses immunitaires.    

Découvrez notre complément pour booster les défenses naturelles en cas de stress : Immunité Ultra

  1. Elisabeth Wieduwild, and al. β2-adrenergic signals downregulate the innate immune response and reduce host resistance to viral infection. J Exp Med (2020) 217 (4): e20190554.
  2. D Dragos and MD Tănăsescu. The effect of stress on the defense systems. J Med Life. 2010 Feb 15; 3(1): 10–18.
  3. https://www.inserm.fr/actualites-et-evenements/actualites/sommeil-chevet-immunite