Retour au blog

Comment réduire stress et anxiété grâce à l’auriculothérapie ?

Elodie Jaouen  est Naturopathe, elle est également praticienne en réflexologie plantaire et auriculaire, elle nous livre son expertise sur la pratique de l’auriculothérapie qu’elle exerce elle même. 

En termes de gestion de stress il existe de multiples techniques dites naturelles ou de médecine douce. Parmi les plus courantes on retrouve la cohérence cardiaque, la méditation, la sophrologie, l’hypnose, l’acupuncture ou encore la réflexologie plantaire. Mais il existe également la réflexologie auriculaire, que l’on appelle aussi auriculothérapie. Connaissez-vous cette technique pour réduire le stress ?

Qu’est-ce l’auriculothérapie ?

En 1950, ce sont les travaux du docteur Paul Nogier qui mettent en évidence le fait que le pavillon de l’oreille regorge de points correspondants à nos zones organiques, près de 300 au total.

Tous les organes et systèmes de notre corps (digestif, nerveux, …) ont un point dédié au niveau de l’oreille. En stimulant ces points, par différentes techniques, des signaux sont envoyés au système nerveux central ayant un effet sur l’organe ou le système concerné.

L’auriculothérapie : pour quels motifs ?

L’auriculothérapie est indiquée dans l’accompagnement de nombreux troubles comme le stress.

Globalement, elle permet d’équilibrer le système neurovégétatif et le système hormonal. Elle aide à abaisser le seuil de la douleur, elle soutient le travail des émonctoires (foie, reins, poumons, peau) et vient soutenir les systèmes et les organes dans leur fonctionnement.

On l’indiquera alors pour :

  • Les sciatiques, les douleurs musculaires – articulaires – tendineuses, les migraines, les rhumatismes, les douleurs dorsales, cervicales ou encore lombaires
  • Les troubles digestifs tels que la constipation, la diarrhée, les ballonnements, les douleurs d’estomac
  • Les troubles hormonaux comme le syndrome prémenstruel, la ménopause, l’endométriose, les cycles irréguliers
  • Les troubles ORL chroniques de type sinusite, rhinites, vertige, etc.
  • Les troubles nerveux tels que le stress, les angoisses, les insomnies ou encore l’anxiété

 

Attention : cette technique manuelle s’avère très efficace mais ne remplace en rien une consultation chez votre médecin ou un spécialiste compétent. Comme toutes les techniques de médecines douces, l’auriculothérapie s’inscrit en complément d’une approche allopathique.

L’auriculothérapie et la gestion du stress et de l’anxiété

Stress, angoisses, insomnies, anxiété, … Si vous consultez pour ce motif il est fort probable que votre thérapeute vienne stimuler les points suivants :

  • Shen Men : aussi appelé « porte de l’esprit » c’est un point qui calme le psychisme et régule de manière générale.
  • Cœur : c’est un point qui régule, particulièrement apaisant il sera efficace en cas d’insomnie notamment.
  • Point Zéro : c’est le point du diaphragme – du plexus solaire, il instaurera calme et sérénité pour limiter le stress.
  • Matière Grise : Il apaise l’esprit, réduit le stress, calme le mental et les pensées obsédantes.
  • SNV : système neuro végétatif

Si par exemple le stress vous rend dépendant au tabac, l’auriculothérapie peut également vous accompagner pour arrêter de fumer.

Combien de séances d’auriculothérapie sont-elles nécessaires ?

Pour la gestion du stress, par expérience, trois séances à une semaine d’intervalle sont généralement nécessaires. Elles peuvent être suivies, au besoin, de séances d’entretien.

Cependant, il faut gardez en tête que l’auriculothérapie est une technique personnalisée et individualisée, le nombre de séance et sa régularité sera donc à définir avec votre praticien.

Pour l’arrêt du tabac, mon protocole comporte cinq séances : quatre à une semaine d’intervalle puis une un mois plus tard. Des exercices pratiques sont à mettre en œuvre tout au long du protocole.

Comment se déroule une séance d’auriculothérapie ?

Après une anamnèse complète, le praticien viendra stimuler les points qu’il juge nécessaire à l’aide de la technique de son choix. En effet, l’auriculothérapie peut se pratiquer de différentes façons, les plus courantes sont :

  • La puncture: les aiguilles d’acupuncture. Le consultant garde les aiguilles 20 minutes au cabinet et repart ensuite sans rien. Cette technique est réservée aux professionnels de santé habilités à utiliser ce type de matériel : médecin ou sage-femme.
  • Avec des ASP (aiguilles semi permanentes) : ce sont des micro-aiguilles qui sont posées le jour de la séance et tombent toutes seules par la suite (en général après une vingtaine de jours maximum).
  • Avec des billes magnétiques: ces petites billes sont posées sur les points concernés, elles doivent être massées trois fois par jour par le consultant et retirées au bout d’une semaine.
  • En massage: avec un bâtonnet de verre ou de bois, les points sont stimulés par pression et massages.

Au cours de la séance divers effets peuvent être ressentis : chaleur, émotions, apaisement, fourmillements, … Dans tous les cas, n’hésitez pas à en faire part à votre thérapeute qui vous rassurera et adaptera sa séance si besoin.

Les avantages de l’auriculothérapie

L’auriculothérapie est une technique avec de nombreux avantages :

  • C’est simple, sans danger et sans effet secondaire
  • C’est écologique et naturel
  • C’est économique et à la portée de tous
  • Son éventail d’actions est large

Les contres indications de l’auriculothérapie

Il existe tout de même des contres indications à la pratique de l’auriculothérapie. Cette dernière ne doit pas être pratiquée chez :

  • Les femmes enceintes
  • Les enfants de moins de 5 ans
  • Les personnes atteintes de maladies graves telles que le cancer
  • Les personnes ayant eu un AVC datant de moins de 6 mois
  • Les personnes souffrant d’insuffisance rénale, cardiaque ou respiratoire
  • Les personnes souffrant de troubles psychiatriques sévères

Derniers articles

";
Send this to a friend