Comment lâcher prise avec le yoga ?

De plus en plus de personnes sont à la recherche de techniques naturelles pour lutter contre le stress et mieux l’appréhender. Parmi ces solutions, le yoga s’impose comme une méthode ancestrale et efficace afin de retrouver le calme intérieur. Dans cet article, Emmanuelle Le Pallec, professeur certifiée en Yoga, vous explique comment cette technique, ancrée dans la médecine traditionnelle ayurvédique, peut aider à évacuer le stress et l’anxiété. Elle vous donne aussi quelques postures à privilégier.

Parlez-nous de votre parcours, comment en êtes-vous arrivée à devenir professeur de yoga ?

Je pratique le yoga depuis 15 ans de manière occasionnelle et quotidienne depuis 5 ans. J’ai été employée de banque pendant 20 ans. N’étant plus en adéquation avec ce domaine d’activité, je suis partie d’un constat : le yoga faisait partie intégrante de ma vie, alors pourquoi ne pas en faire mon métier. J’ai ainsi suivi une formation de professeur certifiée Yoga Alliance de 200H RYT à l’Ashram ARANTHA Yoga, en complète immersion, ainsi qu’une formation en Yin Yoga.

En 2013, c’est devenu une évidence, je ne pouvais plus m’en passer : le yoga est devenu mon quotidien, ma source d’équilibre. Pas une journée ne commence maintenant sans un passage sur mon tapis de yoga.

Êtes-vous amenée à aborder la question de la gestion du stress dans votre quotidien en tant que prof de yoga ?

Oui régulièrement. Cela fait partie des principales motivations de mes élèves pour démarrer le yoga. Contrairement à ce que l’on croit, le yoga n’est pas réservé qu’aux femmes. De plus en plus d’hommes se tournent vers cette pratique, plus pour bouger et se muscler.

Les femmes sont, elles, plus dans la recherche du bien-être et du lâcher prise. Elles veulent trouver un moyen pour réduire le stress, la fatigue et les tensions, se sentir mieux et s’apaiser tout simplement.

Depuis peu, je pratique également des séances de yoga avec des enfants qui peuvent pour certains être aussi stressés et anxieux. Ils restent très réceptifs et ressentent rapidement une meilleure circulation de leurs énergies. Les résultats sont aussi très concluants.

Concrètement, qu’est-ce que le yoga et quels en sont ses bénéfices face au stress ?

En Occident, nous avons une approche physique du yoga. Pourtant le terme signifie étymologiquement “union, méthode” représentant l’union du corps et de l’esprit. Le yoga associe ainsi différentes postures et exercices :

  • Postures “Asanas” : La pratique des asanas correspond à des postures confortables dans un effort minimal et sans nuisance mentale. Elles font travailler les organes internes et le système endocrinien (glandes et hormones). Elles facilitent également l’équilibre des émotions.
  • Exercices de respiration “Pranayama” : Ils permettent d’améliorer la concentration et l’oxygénation et de calmer le mental. Bien respirer permet de décompresser. En cas de stress aigu ou chronique, les techniques de respiration vont venir apaiser le corps et agir sur le système parasympathique.
  • Exercices de Relaxation « Savasana » : On a tous besoin de repos pour repartir et enregistrer le travail effectué.
  • Exercices de méditation et pensées positives : Les pensées ont une influence directe sur le corps et l’esprit. “La méditation est la nourriture de l’esprit”.

En parallèle, la nutrition a aussi son importance. Tout ce que nous mangeons et buvons a une influence directe sur le corps et l’esprit. Il faut écouter son corps et manger avec modération, seulement ce qui est nécessaire pour le corps et l’esprit.

Il y a différents types de yoga, pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Il existe quasiment autant de styles de yoga que de professeurs mais certains styles ressortent plus comme :

  • Le hatha, le yoga traditionnel et authentique le plus répandu en France. Il inclut une pratique corporelle de postures (âsanas), des exercices de respiration (prânâyâma) et de méditation.
  • Le vinyasa est, quant à lui, plus récent. C’est un yoga dynamique, en mouvement, qui permet de faire travailler les muscles. Les hommes l’apprécient en particulier. Ce yoga dynamique est considéré comme une activité de musculation et d’endurance.
  • Le yin : Le yin yoga est celui qui convient le mieux pour calmer le corps et l’esprit en même temps, et donc pour combattre le stress. Il permet de détendre le corps, de libérer les tensions et d’apaiser le mental.
  • L’asthanga se présente sous forme de séance basée sur 6 séries précises. Il faut pouvoir parfaitement maîtriser la première pour passer à la suivante et ainsi de suite.

Il existe encore d’autres styles de yoga comme le yoga Nidra, le Kundalini, le Bikhram… tous avec une approche différente.

Auriez-vous quelques conseils pour nos lecteurs stressés ? Afin de se vider la tête, quels exercices de yoga peut-on effectuer ?

Respirez ! Prendre le temps de respirer par le nez et le ventre. C’est la base du bien-être ! En cas de pic de stress, le type de yoga à privilégier est le yin. Il est vraiment basé sur la relaxation et le lâcher prise. Il permet aussi de faire des étirements, en particulier des ligaments.

La pratique régulière de yoga est vraiment un réel atout pour mieux gérer son stress au quotidien. Mes cours de yoga se décomposent en 3 étapes :

  1. Au démarrage, une première séquence de 5 minutes pour réussir à se vider la tête, sentir son corps en pratiquant des exercices de respiration.
  2. Puis, la réalisation de plusieurs postures qui doivent chacune d’entre elles être maintenues pendant 3 à 5 minutes.
  3. Le cours se termine par une séquence de guidance pour lâcher prise totalement à la fin.

Certaines positions de yoga balaient le stress comme des postures du Yoga Yin : la cascade, la posture de l’enfant, le bébé heureux…
Chaque position doit être maintenue entre 3 à 5 minutes pour pouvoir réellement se sentir plus apaisé.

En cas de stress chronique, pensez-vous que faire quelques minutes de yoga tous les jours peut aider à mieux gérer son stress et à se sentir mieux ?

Bien sûr ! Le simple fait de prendre le temps de respirer et d’effectuer quelques postures permettent d’activer le système parasympathique (une division du système nerveux) et donc de diminuer le stress.

À votre avis, quelle est la durée et la fréquence la plus appropriée pour une séance de yoga ? Existe-t-il des moments propices dans la journée pour réaliser ce type d’exercice ?

Il vaut mieux effectuer une petite séance tous les jours, plutôt qu’une grosse séance tous les mois. Vous l’aurez compris, il faut une pratique régulière pour bénéficier de tous les bienfaits du yoga. Pour les débutants, faire 1 à 2 séances par semaine est déjà un bon début. Au mieux, chaque séance doit durer 1 heure. Faute de temps, une séance de 30 minutes de yoga permet déjà de réduire un état de stress.

L’idéal est de le pratiquer le matin pour bien démarrer la journée. En fin de journée, faire quelques mouvements permet aussi d’évacuer le stress et de bien préparer la nuit. En effet, selon le yoga pratiqué, cette méthode aide également à mieux dormir.

En général, quelles sont les motivations de vos élèves pour faire du yoga ?

 

Prendre du temps pour soi, se faire du bien, se détendre, s’assouplir et se vider la tête. Le yoga est un sport doux adapté aux femmes et aux hommes qui recherchent plus de souplesse, de la détente, et être dans une bulle.

En cas de situation de stress au bureau ou à l’extérieur, mon astuce : les mudras. “Mudra” signifie « sceau » ou “fermeture” en langue sanskrite. Cela correspond à une posture effectuée avec les mains. Ces gestes permettent de connecter les éléments au bout des doigts.

Pour finir, un conseil pour celles et ceux qui n’osent pas se lancer ?

Oser ! Ne pas se limiter et tester. Il faut parfois pratiquer une ou plusieurs séances de différents types de yoga afin de trouver celui qui nous convient le mieux. Tous sont complémentaires, il faut essayer chaque approche qui peut correspondre à un besoin précis à un moment particulier. Il faut donc essayer, à voir selon le professeur. Grâce aux nombreuses applications ou aux vidéos sur le net, l’initiation au yoga est devenue plus accessible. Mais, il vaut mieux démarrer avec un professeur pour un accompagnement personnalisé et éviter les blessures.

Découvrez aussi