Retour au blog

Pourquoi je manque d’énergie en automne ?

Le grand rush du mois de septembre et de la rentrée est passé. Pourtant, la fatigue persiste. Et si votre baisse de moral, d’énergie, de motivation était liée au changement de saison ? Découvrez le lien entre la fatigue et l’entrée dans l’automne ainsi que nos solutions naturelles pour recharger vos batteries !

Manque d’énergie aux changements de saison : quelles sont les causes ?

Un manque de luminosité, source d’une grande fatigue et d’une perte de vitalité

Cette sensation de baisse d’énergie qui se manifeste à l’automne est le résultat naturel des changements de températures et de luminosité impactant votre métabolisme. La désynchronisation entre l’horloge interne et les signaux extérieurs conduit à un manque d’énergie et à une déprime automnale, une perte de motivation. Les rythmes biologiques perturbés vont entraîner des changements d’humeur, d’appétit, d’énergie et des anomalies du rythme veille/sommeil.

Un sommeil perturbé aux changements de saison source de manque d’énergie

Au printemps ou à l’automne, les habitudes de sommeil changent. Les variations de la quantité de lumière solaire ainsi que le changement d’heure vous perturbent et ont des effets sur votre santé. Quand le sommeil vient à manquer, soit parce que les nuits sont trop courtes, trop agitées, non réparatrices, ou que vous souffrez d’apnées du sommeil, vous perdez en énergie, en vitalité et en concentration. À l’approche de l’hiver, notre organisme a généralement besoin d’une durée de sommeil plus longue.

Plus de stress et d’anxiété à l’automne : baisse d’énergie

Le retour du temps frais, les feuilles qui tombent et les pulls… Si l’arrivée de l’automne est attendue pour certains, pour un grand nombre de personnes, c’est une période synonyme de stress. Pour certains spécialistes, cette anxiété automnale pourrait être liée à la reprise après les vacances d’été et l’arrivée de la fin d’année.

En cas de stress, l’organisme puise dans ses réserves énergétiques et finit par vous épuiser. Le surmenage entraîne notamment une consommation plus importante de magnésium qui peut aboutir à des coups de fatigue. Après un stress passager, vous ressentez une perte d’énergie et vous vous sentez vidé. Généralement, elle s’estompe avec une bonne nuit de sommeil. Toutefois, si ce stress persiste dans le temps, votre sommeil peut être perturbé et la fatigue s’installe au quotidien entrainant une perte de vitalité.

Recharger les batteries à l’arrivée de l’hiver pour booster votre énergie

Profiter des bienfaits des plantes pour lutter contre la fatigue

Lorsque vous ressentez une baisse d’énergie, une perte de dynamisme, il ne faut pas laisser cette fatigue saisonnière s’installer. Certaines plantes peuvent vous y aider telles que le ginseng, connu pour ses vertus dynamisantes et le guarana, réputé pour réduire la fatigue mentale. Grâce à son fort taux naturel de caféine, ce dernier a un effet stimulant, augmente la vigilance et redonne un coup de fouet. De plus, des études cliniques ont révélé l’impact d’un extrait standardisé et breveté Robuvit®, un extrait de chêne (Quercus robur) impliqué dans la production d’énergie.

Rester au soleil pour faire le plein de vitalité

Une exposition au soleil, deux fois par semaine 15 à 30 minutes suffisent pour synthétiser correctement la vitamine D. Mais, la diminution du nombre d’heures d’ensoleillement en automne réduit l’apport en vitamine D. En effet, une baisse de l’exposition à la lumière naturelle perturbe le rythme circadien du corps, c’est-à-dire le processus biologique interne qui régule votre cycle de sommeil. La luminothérapie est une technique qui peut être pratiquée à titre préventif pour remédier à la fatigue chronique, lutter contre le manque d’énergie, retrouver la forme.

Chasser la fatigue et puiser du tonus dans l’alimentation

Votre état de fatigue et votre vitalité peuvent être le résultat d’un déficit lié à une alimentation déséquilibrée ou à une mauvaise répartition des apports énergétiques au quotidien.

Pour booster votre vitalité, faites le plein de micro et macronutriments essentiels grâce à des repas réguliers, complets, variés et équilibrés afin d’apporter à l’organisme l’énergie dont il a besoin. Il faut veiller à conserver des apports suffisants en protéines, en glucides, en vitamines et minéraux. À titre d’exemple, la vitamine C contribue à réduire la fatigue et participe à un métabolisme énergétique normal. Le chou frisé, le poivron rouge, le kiwi ou encore la goyave, sont des aliments riches en vitamine C.

Certains minéraux, tels que le zinc et le magnésium permettent d’éviter les coups de barre au cours de la journée. De plus, des collations saines, comme une salade de fruits frais ou des barres énergétiques saines, dans la matinée et l’après-midi peuvent vous donner un coup de fouet. Des compléments alimentaires anti fatigue peuvent vous aider à combattre les baisses de régime.

Dormir suffisamment pour combattre la fatigue

Dormir suffisamment permet de limiter la fatigue et de régénérer le corps physique et le système immunitaire. Mais, il n’est pas toujours facile de simplement fermer les yeux, de s’endormir et de faire une nuit complète, surtout en cas de troubles du sommeil et de stress.

Veillez à avoir un nombre d’heures de sommeil suffisant et limiter le stress grâce à la méditation ou à des thérapies corporelles comme le shiatsu. De plus, adopter certains rituels peut avoir une influence bénéfique sur le sommeil :  tisane, lecture, relaxation, environnement de qualité (bruit, lumière, literie).

Malgré cette fatigue passagère, vivez cette nouvelle saison sereinement. C’est le moment de se balader en forêt et d’observer les changements de couleur,  d’allumer un bon feu de cheminer et de profiter des fêtes de fin d’année.

Derniers articles

";
Send this to a friend