Retour au blog

Déprime, tristesse, pas le moral : solutions naturelles pour réguler son humeur

La déprime se définit par une tristesse passagère, attention à ne pas faire d’amalgame avec la dépression, terme parfois utilisé à tort et à travers. La déprime est plus légère que la dépression qui relève du trouble mental critique. La baisse de moral, le coup de mou peuvent faire surface après un conflit, une déception, un échec, un évènement déstabilisant. Prendre les devants dès les premiers symptômes peut éviter une aggravation de votre état psychologique : la réactivité et la prise de conscience sont les maitres mots.

Les symptômes de la déprime

  • L’irritabilité : vous perdez facilement votre sang froid et êtes sur la défensive.
  • L’anxiété : en situation de stress, vous vous sentez exténué sur le plan physique et mental.
  • Les troubles du sommeil : réveils nocturnes, endormissement long, fatigue.
  • Les troubles de l’appétit : perte d’appétit, envie plus fréquentes de manger de se réfugier dans la nourriture.
  • Les problèmes de concentration ou de la mémoire.
  • La dévalorisation, la perte d’estime et de confiance en soi.

Petit coup de blues, tristesse, moral en berne, perte d’entrain, humeur maussade, mélancolie, sauts d’humeur, plus envie de rien, vous broyez du noir ? Vous restez repliés sur vous et ne vous sentez pas dans votre assiette ? Vous perdez la joie de vivre, n’avez plus le cœur à la fête : comment retrouver le sourire, rester positif et ne pas sombrer ? Pour lutter contre la déprime, il faut traquer les idées négatives et noires, s’occuper l’esprit ne pas rester désœuvré et ne pas se laisser désarmer par des émotions destructrices. Alors ne laissez pas la tristesse vous miner et vous tirer par le bas. Il existe en effet des solutions naturelles “bonne humeur” pour retrouver le moral.

Solutions naturelles contre la déprime : stimuler ses hormones du bien-être !

Les hormones du bien-être constituent des renforts qui peuvent vous aider à combattre la déprime. Parmi ces hormones “feel good”, on trouve la sérotonine, la dopamine, l’endorphine et l’ocytocine. A l’inverse des molécules chimiques dont sont truffées les anxiolytiques et les antidépresseurs, ces hormones naturellement présentes dans l’organisme peuvent être stimulées et exploitées à bon escient.

L’endorphine l’hormone anti tristesse

Le rire

S’esclaffer active la circulation sanguine, apporte une meilleure oxygénation du cerveau et libère des endorphines, Le rire, le simple fait de faire marcher les zygomatiques, d’esquisser un sourire améliore l’état émotionnel. Le rire atténue la perception du stress et régule l’humeur. Une bonne tranche de rire permet de faire le plein d’endorphines et de lutter contre la morosité. L’anticipation du rire diminue également la libération des hormones de stress comme le cortisol. Rire dispense une action anxiolytique et et un effet antidépresseur. Des thérapies par le rire (Yoga du rire) constituent des solutions naturelles qui peuvent donc produire des bienfaits pour réguler votre humeur.

Croquer du chocolat

Un carré de chocolat peut réguler votre humeur, vous donner du baume au cœur, booster votre moral. Ce phénomène s’explique par les endorphines libérées lors de la consommation du chocolat. Cet aliment contient de l’anandamide, un neurotransmetteur aux effets apaisants et relaxants qui contribuent au bien être et au plaisir. Pour vous réconforter et lutter contre la mauvaise humeur, manger du chocolat noir serait donc une solution naturelle accessible. En effet, ce dernier soulagerait les états dépressifs, du moins c’est la conclusion d’une étude menée par l’University college de Londres auprès de 13 600 participants. (1)

Sentir de l’extrait de vanille : une solution naturelle surprenante

Info insolite : Le parfum, les effluves de la vanille stimulent la sécrétion d’endorphines. Vous pouvez inhaler des parfums, des huiles essentielles, ou sentir une bougie parfumée. L’odorat ne serait pas le seul sens sensible aux effets euphorisants de la vanille. En effet, une étude a été conduite sur des personnes missionnées pour goûter des yaourts de différents aromes. Les chercheurs ont analysé les réactions des testeurs qui goûtaient les yaourts un par un. Celui aromatisé à la vanille s’est révélé être celui qui avait le plus d’impact positif. (2)

Stimuler la dopamine : une solution naturelle pour réguler son humeur

Dormir entre 7 et 9 heures

Une solution naturelle consiste à bien dormir. En effet, le déficit de sommeil peut saper le moral. Pour se sentir heureux et épanoui, il est conseillé de dormir entre 7 à 9 heures. En effet, la fatigue peut rendre exécrable, de mauvais poil, irritable. Selon une nouvelle étude diligentée par la University of Pennsylvania, le manque de sommeil aurait une influence sur l’humeur, sur la déprime. Des chercheurs ont réuni 40 volontaires, la moitié du groupe est restée éveillée durant 28 heures. Le 2nd groupe a dormi 8 h. Les participants ont ensuite rempli un questionnaire : on leur a demandé d’identifier des visages heureux, neutres ou malheureux.

Résultat des courses : ils ont constaté que ceux qui manquaient de sommeil éprouvaient des difficultés à interpréter les expressions faciales heureuses. Toutefois, ils identifiaient facilement les visages neutres ou tristes. De plus, selon une étude américaine, le probabilité de traverser un épisode dépressif chez des adolescents qui vont au lit après minuit est supérieur de 24 % à celle des enfants allant se coucher avant 22 heures. De plus, ceux qui dorment moins de 5 h par nuit présentent un risque dépressif 71 % supérieur à ceux dormant au moins 7 heures. (3)

Faire une activité physique : la solution pour être de bonne humeur

S’adonner à un sport permet de cultiver son bonheur, d’évacuer ses idées négatives de de favoriser le bien-être pour venir à bout de la déprime, du vague à l’âme. Le sport est une solution permettant de libérer de la dopamine qui booste le système nerveux procurant un sentiment de satisfaction, de bien-être. La dopamine alimente un circuit de récompense, qui délivre bonheur et plénitude après avoir exécuté une tâche ou rempli un objectif. Les sportifs en sont conscients, au bout de 20 mns d’effort intense, l’esprit atteint un état d’euphorie, les pensées deviennent alors plus positives. Ce phénomène est imputable à la libération des endorphines dans le corps. Il faut donc noter que 20 minutes d’effort à raison de 3 fois par semaine, suffisent pour bénéficier d’un effet sur la partie du cerveau modulatrice de l’humeur (4).

Prendre un douche froide : une solution surprenante sur l’humeur

L’eau froide (14 °C) peut entrainer une chute du cortisol, une hormone du stress, et une augmentation du niveau dopamine (un neurotransmetteur procurant plaisir et bonheur) et de la sérotonine (régulateur de notre humeur). L’exposition au froid conduit à une activation du système nerveux sympathique. De plus, la multitude de récepteurs du froid sous notre peau envoie un flux soutenu d’impulsions électriques : des terminaisons nerveuses périphériques jusqu’au cerveau, ce qui pourrait donc procurer un effet euphorisant. Une douche glacée pourrait ainsi augmenter vos niveaux de dopamine de 250%. (5)

S’exposer à la lumière : une solution naturelle régulatrice de l’humeur

L’exposition à la lumière du jour contribue à l’augmentation du nombre de récepteurs de la dopamine. La lumière vous fournit l’apport nécessaire en vitamine D. Un manque de luminosité peut conduire à des « coups de mou » au développement d’une dépression saisonnière. 20 mns d’exposition suffiraient pour améliorer, réguler l’humeur. Le recours à la luminothérapie contre la dépression saisonnière a été validé en 2005. La luminothérapie fait alors office de solution naturelle contre les troubles dépressifs saisonniers. Grâce à une métaanalyse regroupant 400 patients, Pierre Geoffroy et ses collègues du CHU de Strasbourg ont prouvé que cette solution thérapeutique était aussi redoutable que les antidépresseurs, et que l’alliance des 2 avait des effets supérieurs. Elle améliorerait également la qualité du sommeil.

Booster sa sérotonine : une solution naturelle contre le coup de blues

Faciliter la circulation du tryptophane : une solution naturelle pour garder le moral

Pour stimuler la production de tryptophane, il est conseillé d’exercer une activité physique, d’éviter la consommation de viande ou de laitages le soir, et de mettre l’accent sur les glucides lents. Le tryptophane est un acide aminé qui soutient la synthèse de la sérotonine. Pour activer la production de cette dernière, sélectionnez rigoureusement vos aliments. Les aliments riches en tryptophane sont : les légumineuses, le soja, le riz complet, le lait, le fromage , les œufs, les fruits secs (amandes, noix de cajou…)…. Une carence importante dans l’organisme peut provoquer des troubles de l’humeur. Les chercheurs ont observé cet effet surtout chez les femmes. En présence d’antécédents dépressifs, une carence de tryptophane, par conséquent de sérotonine peut augmenter l’état dépressif. (6)

Profiter de la nature : une solution anti déprime

Apprenez à vous reconnecter, à être en osmose avec la nature, à vous ressourcer dans la foret. Une étude s’est penchée sur des balades au grand air. Elle a montré que les participants ayant passé au moins 30 minutes par semaine dans la nature étaient moins susceptibles d’être déprimés ou de voir leur pression artérielle augmenter. A contrario, ceux ayant passé moins d’une demi heure par semaine dans un espace vert étaient 7 % plus à risque de ressentir des signes dépressifs. (7)

Ecouter de la musique : un anti dépresseur naturel 

Ecouter de la musique peut booster notre niveau de sérotonine. Le psychologue Daniel Levitin, de l’université McGill au Canada, af­firme dans une étude que la musique déclenche le même réseau neuronal que la nourriture : c’est à dire une forme de circuit de récompense. L’écoute et la pratique de la musique réduisent par ailleurs le taux de cortisol (l’hormone du stress) dans l’organisme.

L’ocytocine : l’hormone de l’attachement qui contribue à la bonne humeur

Selon une étude (8), les individus ayant reçu une dose de cette hormone ont déclaré ressentir une spiritualité plus prononcée dans leur vie, lui conférant ainsi un sens plus fort. Ils ont déclaré se sentir plus en phase avec leurs semblables. Après une séance de méditation, le groupe  auquel avait été administré de l’ocytocine a avoué avoir ressenti des émotions plus positives pendant la séance comme l’espoir, l’inspiration, la sérénité et l’optimisme. Comment stimuler cette hormone de l’attachement pour se sentir plus heureux ?

Méditer : une solution naturelle anti stress et tristesse

La méditation constitue une solution naturelle pour lutter contre les coups de blues et réguler son humeur. Outre ses bienfaits sur le niveau de stress, elle apporte des ondes positives et exerce au lâcher prise indispensable au bonheur. Selon une étude (9), la “thérapie cognitive basée sur la pleine conscience” constitue une alternative aussi efficace que les traitements classiques pour éviter les rechutes lors d’un épisode de déprime. Des techniques spécifiques peuvent stimuler l’ocytocine : la visualisation de votre sourire, le sourire intérieur. Joignez la visualisation de ce sourire à votre respiration. Imaginez vous recevoir des éloges, des compliments, des encouragement de la part d’autrui : recevez cet amour en l’imaginant à travers votre esprit.

Exprimer son affection, se laisser aller à des élans d’amour pour se sentir mieux

N’ayez pas peur d’être démonstratif, d’exprimer vos sentiments aux personnes qui vous sont chères. Etreignez, enlacez, serrez dans vos bras les personnes que vous aimez. En effet, tous les contacts physiques activent la production d’ocytocine dans le cerveau.

Des actifs agissant sur l’humeur et luttant contre le tristesse, le moral en berne

Le Lactium : une solution naturelle apaisante et régulant l’humeur

stress complément

Le Lactium est un actif innovant et breveté qui apporte stimulation et soutien à l’activité de l’acide gamma-aminobutyrique (GABA), un neurotransmetteur dont l’action inhibitrice de l’anxiété est notoire. Cette action permet ainsi de réguler naturellement l’humeur. Dans l’hippocampe, zone cérébrale indispensable à la mémorisation, les neurones à GABA contribuent ainsi à mieux gérer les« idées noires », le ressassement de pensées négatives, les ruminations notamment au moment du coucher. Le Lactium est un ingrédient d’origine naturelle, fruit de 12 années de recherche. Vous pouvez trouver cet ingrédient dans la gamme Stress du laboratoire Lavilab. Lavilab propose des compléments alimentaires naturel et premium, le labo a intégré le Lactium dans ces compléments Sérénité Ultra, No Stress Flash et Epuisement.

Cet actif a été découvert par des scientifiques. Ils sont parvenus à reproduire le mécanisme de digestion du bébé et à découvrir un hydrolysat de protéine de lait à l’origine de l’état de béatitude des nouveaux nés après l’ingestion de lait. Il apporte détente, relaxation et réduit stress et nervosité qui plombent le moral et vous empêchent de vous épanouir pleinement de lâcher prise.

Le Safran : une solution naturelle contre les troubles de l’humeur, la déprime

stress complément alimentaire

Blues, bourdon, coup de cafard ? Le safranal (composé organique isolé du Safran) délivre son action sur le système nerveux central. Vous trouverez cet extrait dans notre complément alimentaire Sérénité Ultra qui allie Lactium et Safran Affron pour lutter contre la nervosité, l’irritabilité et améliorer l’humeur. Cet extrait de Safran a une influence sur les hormones impliquées dans la régulation de l’humeur en particulier sur la sérotonine. En effet, lors de l’exposition au stress, on observe une diminution conséquente de ces hormones au sein de l’organisme. Le safran peut donc contribuer au rééquilibrage émotionnel pour lutter contre l’irritabilité, les sauts d’humeur. Une étude (10) parue dans Pharmacopsychiatry, a démontré qu’une supplémentation en safran aurait une efficacité similaire à la prise de fluoxétine, un antidépresseur recommandé dans les situations de post-partum.

L’efficacité des extraits de safran sur les dépressions légères à modérées a été étayée, elles sont aussi efficientes que les préparations placebo dans le traitement de la dépression. Une étude (11) a mis en exergue une amélioration substantielle de l’humeur après 1 mois de prise de l’extrait de safran Affron. Cet extrait naturel a obtenu un brevet américain pour ses bienfaits contre la morosité, le déséquilibre d’ordre émotionnel. Il a démontré ses effets sur la réduction du stress, de la dépression, de la fatigue. Dans un autre travail de recherche (12) ciblant 80 ados souffrant de symptômes légers à modérés d’anxiété ou de dépression ne suivant pas de traitement, une amélioration remarquable des symptômes a été observée. Après 2 mois, ces adolescents sous safran Affron étaient plus nombreux que dans le groupe placebo à ressentir une atténuation de leurs symptômes (diminution des symptômes de + de 50%).

L’éleuthérocoque : une solution naturelle pour réduire le stress, la fatigue qui affectent l’humeur

compléments alimentaires stress

Vous trouverez des extraits de cette plante dans notre complément alimentaire Epuisement. Cette plante, fait partie de la famille des plantes dites adaptogènes. Elle également baptisée « ginseng sibérien ». Elle démontre son efficacité dans la lutte contre le stress, la fatigue qui minent le moral et vous rendent maussades. Cette plante constitue une solution naturelle pour optimiser les performances physiques et mentales…L’eleuthérocoque est utilisée depuis des milliers d’années dans la médecine traditionnelle asiatique. Elle intervient ainsi dans le processus de régulation métabolique pour accroitre la capacité d’adaptation de l’organisme confronté aux facteurs environnementaux et pour limiter les méfaits de ces derniers sur l’organisme. Cette plante contribue ainsi à faciliter la récupération, à éviter l’épuisement : ressourcés, plus motivés, vous vous sentirez sans doute de meilleure humeur. Couplée à un actif comme le Lactium, ses effets sont puissants contre le surmenage, la fatigue intellectuelle, la lassitude qui vous affectent moralement. Vous pouvez trouver ces actifs dans le complément alimentaire Epuisement proposé par le laboratoire Français Lavilab.

D’autres conseils, astuces et solutions naturelles pour lutter contre la déprime

Laissez vous allez à la confidence pour aller mieux

Vous avez besoin d’extérioriser, d’exorciser votre souffrance, votre déprime. Pour lutter contre cette tristesse,  verbalisez ce passage à vide. Osez aborder votre déprime, parlez de vos émotions. C’est une forme de catharsis qui permet de se libérer. De plus, la confidence vous permet de recevoir des conseils avisés. Le fait d’être écouté, aiguillé aura une incidence sur votre humeur : se murer dans son silence et refouler sa déprime risque de provoquer une montée en pression et un effet cocotte minute.

Pardonnez, ne vous laissez pas dévorer par l’amertume

Une solution naturelle consiste à tourner la page. Ne vivez donc pas tournés vers le passé avec votre rancœur, pour être de bonne humeur. En effet, il faut éviter de ressacer inlassablement les évènements qui nous plombent le moral. Pardonner, c’est ainsi faire le deuil et aller de l’avant, l’aigreur, l’amertume vont vous entrainer dans une spirale infernale de négativité et de colère froide ! Le sentiment démoralisant et stérile d’impuissance, d’être démuni peut influer sur votre humeur. Faites table rase du passé et n’hésitez pas à vous débarrasser des objets qui sont émotionnellement chargés et vous rappellent des moments douloureux.

S’entourer de personnes solaires et positives : une solution naturelle “feel good”

Vous essayez de remonter la pente et de combattre votre déprime, mais votre entourage vous décourage, se lamente ? Si les personnes que vous fréquentez sont acrimonieuses, ronchonnent et sont d’une humeur massacrante, ce n’est pas une nouvelle réjouissante ! Côtoyez des personnes solaires, enjouées pour mettre en place la loi de l’attraction, elles vous insuffleront leur bonne humeur et vous irradieront par leur joie de vivre hautement contagieuse. Les personnes négatives entretiendront l’état de noirceur dans lequel vous vous trouvez.

Penser et parler sans négativité

Cessez de ruminer les échecs, les épisodes dramatiques de votre vie, vous entretenez votre déprime. Après la pluie, le beau temps. Rappelez vous que le meilleur reste à venir, que tout ce que vous avez enduré vous a permis de vous endurcir et de sortir grandi. Gardez toutefois à l’esprit qu’il faut expérimenter des périodes déprimantes pour savourer le bonheur. Forcez vous à voir des facettes positives dans tout ce que vous accomplissez.

Essayez de souligner les aspects positifs de votre vie. Dans votre vocabulaire, optez pour la solution du langage bienveillant et évitez les termes négatifs. Acceptez vos défauts et vos failles, relativisez avec philosophie. Pour garder bonne humeur et entrain, apprenez à apprécier les petits rien et à prendre conscience que chaque jour vous évoluez positivement, que vous êtes une meilleure version de vous mêmes. Munissez-vous d’un calepin et notez les évènements positifs de la semaine ainsi que vos qualités.

Faire la paix avec soi même

Cessez de vous flageller, de vous en vouloir. Soyez indulgents envers vous mêmes. Acceptez-vous et arrêtez de croire que l’herbe est plus verte ailleurs. Evitez de vous comparer aux autres, de vous jauger. Désertez les réseaux sociaux qui vous renvoient une une image d’un bonheur factice, illusoire qui risque générer un complexe d’infériorité et de vous frustrer. Cette surenchère, cette exhibition permanente du “bonheur théâtralisé, mis en scène” peut alors dégrader votre santé mentale et peut vous inciter à vous fixer des objectifs démesurés qui seront synonymes d’échec, fermez donc les écoutilles. Une solution pour se remonter le moral consiste à

  • Souligner vos 5 plus grandes qualités.
  • Repenser à 5 choses que vous avez faites dans votre vie et qui vous rendent fier.
  • Déterminer pourquoi vous méritez d’être heureux.

Adopter une nourriture équilibrée “euphorisante” : une solution naturelle simple

Ce que nous mangeons est étroitement lié à notre sphère psychique, à nos émotions : le choix, l’intégration de certains aliments à notre régime alimentaire facilite la sécrétion d’hormones consubstantielles au bonheur. Les aliments regorgeant de tryptophane (banane, soja…), apportent ainsi vitalité et bien être tout en stimulant la production de sérotonine (hormone du bonheur). Ceux foisonnant d’oligoéléments (légumineuses, oléagineux…) favorisent la production de dopamine (hormone de l’action). Pour réguler l’humeur, une des solutions est donc de veiller à manger équilibré, en effet, le ventre est notre 2ème cerveau : une alimentation riche peu diversifiée peut menacer le microbiote et provoquer des inflammations conduisant à une déprime. L’excès de sucre par exemple fait bondir le taux d’insuline générant ainsi une “énergie trompeuse car passagère” qui peut nous rendre alors plus irritable, de mauvaise humeur.

Solution anti-tristesse et bonne humeur : l’autosuggestion

Pour rebooster votre moral et lutter contre la déprime, essayez l’autosuggestion positive. Arborez votre plus beau sourire, répétez des phrases qui vont vous mettre de bonne humeur et qui vont résonner en vous au point de vous faire amorcer une progression vers le positif, de vous porter vers une embellie. Pour rayonner, répétez des mantras positives pour vous autoconvaincre, votre cerveau va recevoir ces affirmations positives comme “vraies” et enclencher un cercle vertueux !

Attirez le positif vers vous par la force de votre esprit et par votre détermination,  c’est la méthode de l’« ancrage », qui vise à conditionner votre esprit. Cette technique de l’auto conviction ne vous permettra pas de chasser votre déprime comme par enchantement mais vous permettra de dédramatiser des situations compliquées. Alors ne retombez pas dans ses anciens travers, ne vous s’apitoyez pas sur votre sort, ne ruminez pas votre aigreurs. Pour être de bonne humeur, heureux et vous défaire de vos émotions, partez donc du principe sue vous attirerez des vibrations similaires à celles que vous émettez.

Changer sa posture : une solution naturelle pour aller mieux

Le cerveau ne fait pas de distinction entre une position “forcée” ou spontanée. La posture que l’on adopte influe sur le système hormonal. Pour se sentir de bonne humeur, joyeux, rebooster sa confiance en soi et combattre la sinistrose, adoptez alors la posture du héros : pieds un peu écartés, bien ancrés, épaules et tête droites, l’air inébranlable et stoïque. Regardez devant vous, les mains fixées sur vos hanches, prêts à vaincre toutes les épreuves.

 

(1) Is there a relationship between chocolate consumption and symptoms of depression? A cross-sectional survey of 13,626 US adults. Sarah E. Jackson,Lee Smith,Joseph Firth,Igor Grabovac,Pinar Soysal,Ai Koyanagi,Liang Hu,Brendon Stubbs,Jacopo Demurtas,Nicola Veronese,Xiangzhu Zhu,Lin Yang First published: 29 July 2019.

(2) Studies on the antioxidant activities of natural vanilla extract and its constituent compounds through in vitro models. B N ShyamalaM Madhava NaiduG SulochanammaP Srinivas.

(3) Insomnia Symptom Severity Modulates The Impact of Sleep Deprivation on Attentional Biases to Emotional Information. Ivan Vargas,Christopher L. Drake &Nestor L. Lopez-Duran Cognitive Therapy and Research  (2017).
(4) Servan-Schreiber D. Guérir Le Stress, L’anxiété Et La Dépression Sans Médicaments Ni Psychanalyse. Robert Laffont, France, 2003.
(5) Two Strategies for Response to 14°C Cold-Water Immersion: Is there a Difference in the Response of Motor, Cognitive, Immune and Stress Markers. Marius Brazaitis ,Nerijus Eimantas,Laura Daniuseviciute,Published: October 2, 2014.
(6)D. M. Richard, M. A. Dawes, C. W. Mathias, A. Acheson, N. Hill-Kapturczak, und D. M. Dougherty, „L-Tryptophan. Basic Metabolic Functions, Behavioral Research and Therapeutic Indications“, Int J Tryptophan Res, Bd. 2, S. 45–60, März 2009.
(7)Health Benefits from Nature Experiences Depend on Dose Danielle F. Shanahan, Robert Bush (2016).
(8) Effects of oxytocin administration on spirituality and emotional responses to meditation  Patty Van Cappellen, Baldwin M. Way, Suzannah F. Isgett, Barbara L. Fredrickson Social Cognitive and Affective Neuroscience, Volume 11, Issue 10, October 2016
(9) Effectiveness and cost-effectiveness of mindfulness-based cognitive therapy compared with maintenance antidepressant treatment in the prevention of depressive relapse or recurrence (PREVENT): a randomised controlled trial. Dr Willem Kuyken, PhD  Rachel Hayes, PhD Barbara Barrett, PhD April 20, 2015.

(10) Kashani L et al., Comparison of saffron versus fluoxetine in treatment of mild to moderate postpartum depression. A double-blind, randomized, clinical trial. Pharmacopsychiatry 2017 ; 50(2) : 64-68.

(11) Kell G. et al. affron® a novel saffron extract (Crocus sativus L.) improves mood in healthy adults over 4 weeks in a double-blind, parallel, randomized, placebo-controlled clinical trial. Complement Thera Med 2017;33:58 – 64.

(12) Lopresti AL et al. affron®, a standardised extract from saffron (Crocus sativus L.) for the treatment of youth anxiety and depressive symptoms. A randomised, double-blind, placebo-controlled study. J Affective Disorders 2018;232:349-357.

Derniers articles

";
Send this to a friend