Retour au blog

Etudiant en prépa : comment gérer le stress, les concours ?

La classe préparatoire est synonyme de stress : pression, devoir d’exemplarité, excellence, perfectionnisme. Le degré d’exigence est élevé et vous n’avez pas le droit à l’erreur. Les notes sont généralement sous évaluées par rapport à celle obtenues lors de votre parcours scolaire et la charge de travail réclamée est colossale. Face à l’ampleur de la tache et à la discipline exigée dans les classes préparatoire : difficile de ne pas se laisser happer par le stress. Comment surmonter le stress de la vie d’étudiant et ne pas le laisser triompher ? Comment réussir vos concours et votre classe prépa sans stress ?

Le climat de compétition, le coude à coude attise ce stress. Il s’agit d’un concours et il ne faut jamais relâcher ses efforts, ne pas montrer le moindre signe de faiblesse. L’étudiant se fixe des objectifs ambitieux. Les premières notes qui lui sont attribuées sont médiocres alors qu’il excellait et faisait partie des élèves moteurs de la classe. L’étudiant en prépa doit alors travailler d’arrache pied et ne pas faillir : le stress est prégnant pour le concours. En rentrant le soir, il croule sous le travail, doit réviser intensément et sacrifier son temps libre pour se consacrer corps et âme à ses devoirs. Chaque mauvaise note est vécue comme un coup dur, un échec cuisant qui accroit l’e stress l’anxiété et pousse l’étudiant à s’autoflageller.

Conseils, astuces et solutions pour combattre le stress et réussir son concours

Prépa, concours : l’organisation la solution anti stress

Dressez la liste de toutes vos révisions afin de structurez votre emploi du temps et de clarifier votre esprit. Découpez ensuite vos révisions par objectifs, pour qu’ils aient l’air plus réalistes et tangibles. Posez-vous toutes les questions pour parer à toute éventualité et anticiper les difficultés stressantes : Quelles ressources dois-je mobiliser ? De combien de temps ai-je besoin ? Quels obstacles vont se dresser sur mon chemin? Comment vais-je les franchir, les contourner? Echafaudez un plan de révision pour éviter me stress Le stress et la nervosité de la prépa sont amplifiés par le sentiment l’impression de ne pas maîtriser les sujets. Avec votre succession de mini objectifs préparez un calendrier de révisions, pour apprendre au fur et à mesure sans attendre la dernière minute. Ce planning doit tenir compte des coefficients, certes, mais aussi de vos points forts et de vos faiblesses. Mettez en place des priorités pour être le plus outillé à l’arrivée des épreuves écrites, du concours.


Communiquer : une solution pour vous aider à gérer la pression

Le stress grimpe ? N’ayez pas honte de vous sentir anxieux, sur les nerfs : il ne s’agit pas d’un aveu de faiblesse même si en classe prépa autour de vous tout le monde semble solide, inébranlable face aux difficultés. Extériorisez, confiez vous à vos proches, ne refoulez pas vos inquiétudes. En effet le dialogue vous aidera à relativiser, à trouver une épaule, du réconfort. Le lien social est indispensable pour se délester du stress. Des conseils et de la bienveillance vous permettront de retrouver une belle énergie positive.

Une structuration ludique pour ne pas de laisser déborder en prépa et réussir ses concours

Vous n’êtes sans doute pas passés à coté de la tendance des studygram. Ces comptes Instagram misent sur l’esthétisme et vous donnent des tips pour réaliser des fiches de révisions, utiliser des codes couleurs, des repères visuels. Ils vous aident à structurer votre pensées et à catégoriser vos différentes matières pour développer une méthodologie. Dégainez le matériel : des classeurs, des chemises. Faites preuve de créativité, le but étant de retrouver tout rapidement sans avoir à feuilleter vos cahiers afin de faciliter votre apprentissage et de mieux retenir les infos en les compartimentant.

Ne se laisser influencer par les préjugés pour ne pas craquer

Les idées reçues sur la prépa ont la dent dure : tous les coups sont permis, la loi de la jungle, la perfidie de certains camarades, le culte de la réussite, la sévérité des enseignants. Gardez à l’esprit que chaque expérience et perception est unique. Inutile de croire toutes les légendes urbaines qui circulent au sujet de la prépa, au risque d’accentuer votre stress. Alors apprenez à vous détacher de tous les témoignages et essayez de positiver.

Cesser la comparaison pour ne pas développer de complexe d’infériorité et d’angoisser

La comparaison peut vous submerger de stress. Même si il est vrai que le niveau est moins hétérogène en prépa que dans d’autres cursus, chacun son rythme. Si certains semblent réussir avec une facilité déconcertante, rien n’indique qu’ils sauront faire preuve d’endurance et qu’ils tiendront le cap. Face aux épreuves, certains s’essoufflent, craquent. La comparaison à 2 mois des concours est inutilement anxiogène. En effet, vous risquez d’entamer votre confiance en vous. En doutant de vous même, vous pourriez être en phase de décrochage. Pour mieux gérer votre stress, faites abstraction des notes des autres et “de la norme”.

Stress étudiant, appréhension à l’approche des concours : imposez vous des coupures

Accordez vous des moments précieux pendant lesquels vous mettrez de coté vos révisions et concours pour éviter l’overdose. Ne culpabilisez pas quand vous vous octroyez des séances de “farniente” et de rêveries. Ces moment rien que pour vous, vous permettront de souffler, dé décompresser, de chasser le stress. Accordez vous une soirée par semaine ou bien une après midi off où vous ne penserez pas une seule minute à votre quotidien en prépa et aux concours.

Combattre l’anxiété, la pression avec la solution des compléments alimentaires

Le stress lors des oraux, des contrôles au cours de l’année peut vous faire perdre vos moyens et vous faire rater vos concours. Vous vous êtes préparés, connaissez votre sujet sur le bout des doigts, rien ne semble vous arrêter pourtant le stress s’empare de vous et brouille votre esprit. Devant votre copie, vous êtes en proie au doute, votre mémoire flanche. Vous avez du mal à formuler vos phrases, vous craignez de manquez de temps, vous commettez des erreurs grossières. Vous vivez une agitation profonde, une peur d’échouer qui vous tétanise. Misez sur les compléments alimentaires contre le stress.

Un complément alimentaire peut vous aider à maitriser vos peurs à l’approche d’une présentation, d’une épreuve ou du concours en lui même. Ne laissez pas le stress gâcher votre prépa. Tempérez votre état nerveux avec la solution No Stress Flash. Ce complément naturel vous aidera à reprendre confiance en vous, à gérer les symptômes du stress. L’effet calmant de ce complément est rapide et vous mettrez ainsi toutes les chances de votre coté pour réussir votre concours.

Soigner son sommeil : une solution pour réussir en prépa et décrocher son concours

En prépa, on a tendance à cogiter, ruminer au moment du coucher. On devient adeptes des révisons nocturnes qui s’éternisent et la procrastination du sommeil devient une vilaine habitude. Selon son chronotype, on peut ressentir un regain d’énergie en soirée et être un couche tard. Sauf que le réveil aux aurores peut être douloureux. Le manque de sommeil ne nous permet pas de laisser éclore notre potentiel. En effet, la mémoire est impactée entravant ainsi les apprentissages : on assimile moins bien et notre mémoire nous fait défaut. Pourtant, le sommeil est un allié. Il permet de mobiliser les forces et de restituer nos connaissances, il est un carburant. Alors avant de dormir limitez les écrans, les excitants, réalisez des exercices de respiration, adonnez vous à la lecture. Du mal à vous endormir ?

Testez une solution innovante avec le spray sommeil flash de Lavilab, un spray à la mélatonine qui agit en 5 minutes. Si vous vous réveillez beaucoup dans la nuit et que vous êtes fatigués au réveil, nous vous proposons également le complément Sommeil Ultra : une solution pour rendre votre sommeil plus profond. Vous l’aurez compris pour affronter le stress de la prépa, vous devez donc veiller à dormir suffisamment. Et là il ne s’agit pas forcément d’aller au lit tous les soirs à 21h mais de trouver le bon rythme, quitte à dormir moins la nuit et compenser par une sieste en journée.

Soigner son son alimentation : en route vers le concours

Comme un athlète de haut niveau, votre hygiène de vie influera sur vos performances. Si la vie étudiante est parfois décousue, votre réussite en prépa dépendra d’une certaine régularité, une constance avec un rythme de vie stable. Evitez la junk food : une fois par semaine pour décompresser pas plus. Vitamines, minéraux, nutriments sont essentiels pour vous aider à garder la forme et à tenir. Ne cédez pas à la nourriture grasse trop sucrée qui épuise l’organisme et accentue le phénomène d’inflammation. N’oubliez pas que le ventre est notre second cerveau, une alimentation déséquilibrée pourrait intensifier votre fragilité émotionnelle, vos troubles de l’humeur.

Vous récompenser pour décompresser

Ne minimisez pas vos réussites, chaque victoire est un pas en avant. A mesure que vous accomplissez vos objectifs, faites-vous un petit plaisir, que vous connectez à l’objectif réalisé. Ainsi, cela vous permet de vous focaliser sur la progression plutôt que sur l’échéance, de booster la motivation et l’estime de soi.

Sympathiser et ne pas faire cavalier seul

Si l’hyper-compétitivité fait partie de la réputation des prépas, la solidarité et l’entraide tirera la classe vers le haut. Une mentalité aux antipodes de l’individualisme contribuera aux réussites personnelles et collectives. En cas de stress, les étudiants de prépa ne doivent pas jouer la carte du chacun pour soi. En effet, la cohésion de groupe est essentielle pour motiver les troupes et le moral est une de clé pour tenir en prépa. Prenez les devants, participez aux week-ends d’intégration, aux parrainages entre les élèves de 1ère et de 2ème année. Sans perdre de vue le concours aux places limitées, vous devrez donc vous assurer de pouvoir compter sur les autres autant qu’ils pourront compter sur vous.

Derniers articles

string(77) "Nos 5 conseils pour lutter contre les troubles de l’humeur" string(54) "Je me sous tout le temps fatigué, faible : les causes" string(51) "Ventre gonflé, ballonnements : causes et solutions"
";