Retour au blog

Solutions, causes : remontées acides, reflux gastriques et brulures

On parle de reflux gastriques, remontées acides quand une partie du contenu de l’estomac reflue pour remonter dans l’œsophage, et parfois atteindre la gorge. Cette remontée des acides contenus dans l’estomac engendre des brûlures, des inconforts au niveau de la poitrine. Ces reflux s’expliquent généralement par le manque de tonus du muscle fonctionnant comme un clapet permettant de “fermer” la partie supérieure de l’estomac. Ce muscle que l’on nomme sphincter, trop faible ne permet alors plus de lutter contre les remontées acides de l’estomac qui remontent jusque dans l’œsophage.

Toutefois, les personnes touchées par des reflux, des remontées acides ne le sont pas toutes en raison de cette faiblesse musculaire. En effet, il existe d’autres facteurs qui favorisent ou aggravent le reflux gastro-œsophagien : le stress, l’alcool, le tabac, certains aliments… Ces aigreurs sont particulièrement douloureuses et gênantes. Elles sont sources de multiples inconforts et occasionnent un stress important au moment des repas. Tour d’horizon des causes, conséquences et des solutions contre ces brulures.

Causes des brûlures d’estomac et des remontées acides

Les remontées acides ou régurgitations font partie des troubles digestifs les plus répandus (RGO). Une étude (1) conduite en Norvège  a révélé que la prévalence et l’intensité des symptômes des reflux avaient connu une forte croissance entre 1995 et 2009. Plusieurs facteurs peuvent favoriser ces remontées acides. Si le sphincter figure souvent au rang des accusés dans la manifestation des RGO, d’autres facteurs sont peuvent également être impliqués dans la déclaration de ce trouble digestif. Environ 31% des français sont atteints par les reflux gastro-œsophagien. Environ 8 % de la population présente ce trouble digestif assez fréquemment (au moins une fois par semaine). (2)

Une production excessive d’acide par l’estomac

Une sécrétion surabondante d’acide peut favoriser les reflux. Elle peut survenir à la suite d’un repas trop riche, si votre alimentation est trop grasse, si ce que vous ingurgitez est trop acide ou épicé. Les reflux gastriques peuvent aussi s’expliquer par une mastication trop faible impactant directement la salivation.

Un mucus protecteur de l’estomac qui ne joue plus son rôle de rempart

Le mucus peut être défaillant en raison de la prise de certains médicaments susceptibles de le fragiliser. En effet, certains médicaments peuvent agresser l’estomac et déclencher ou aggraver les reflux gastro-œsophagien (c’est le cas de l’aspirine et des anti-inflammatoires non stéroïdiens). Renseignez-vous auprès de votre médecin pour limiter les risques de brulures d’estomac, de remontées acides.

Une contamination par la bactérie Helicobacter Pylori

Il s’agit d’une bactérie qui se niche dans la muqueuse gastrique et peut donner lieu à des infections bactériennes. Elle intensifie la production d’acide, ce qui peut provoquer de vives brulures d’estomac. Une infection de cette nature peut engendrer une inflammation de la muqueuse (gastrite) qui dans les pires des cas peut se terminer en ulcère.

Une pression sur l’abdomen

Les remontées acides peuvent se déclarer à la suite d’une pression trop intense exercée sur l’abdomen. C’est pour cette raison que les femmes enceintes souffrent souvent de reflux gastriques. Ces pressions peuvent aussi s’expliquer par le port de vêtement trop étriqués qui compriment la cage thoracique.

Boissons gazeuses et alcool

Les boissons gazeuses sont à proscrire, outre les ballonnements que provoquent ces boissons pétillantes. En effet, elles aggravent le phénomène de reflux gastro-œsophagien. Les boissons alcoolisées sont également incriminés dans les cas de brulures d’estomac et autres reflux. L’alcool augmente la sécrétion gastrique et in fine l’acidité. Les méfaits ne s’arrêtent pas là, il relâche également le sphincter œsophagien inférieur.

Les repas pris peu de temps avant le coucher

La position allongée n’est pas adaptée à la digestion. Dans cette position le contenu de l’estomac remonte plus facilement en direction de l’œsophage augmentant les sensations de brulures.

Une alimentation acidifiante

Un régime alimentaire trop riche en viandes, produits laitiers et sucreries est un facteur à risque qui expose davantage au risque de RGO. La dégradation de ces ingrédients par le système digestif entraîne une surproduction d’acide. Le contenu de l’estomac s’acidifie et risque de brûler les parois du tube digestif.

Le stress

La tension et le stress aggravent les symptômes du reflux. Le stress est l’un des facteurs qui favorisent les brûlures d’estomac : 60% des personnes qui souffrent de reflux gastro-œsophagien reconnaissent le stress comme un facteur déclenchant (3). Le maux de ventre, les pesanteurs, les brulures sont des symptômes souvent mentionnés par les individus soumis à un stress aigu ou chronique. En cas de stress, un déséquilibre neurovégétatif peut inhiber la production d’acide, le système parasympathique via le nerf vague peut stimuler la sécrétion d’acide. Lors d’un stress prolongé, le rythme cardiaque s’accélère, via ce même nerf. Un stress chronique peut alors provoquer une production d’acide en dehors des repas.

Surpoids

La surcharge pondérale et les amas graisseux localisés au niveau abdominal exacerbent la pression sur l’estomac et par conséquent les troubles gastriques. Une étude a suivi des personnes ayant subi des variations de poids. Celles qui ont pris du poids ont vu leur risque de reflux acide doubler, tandis que celles qui ont perdu du poids pouvaient voir leurs risques diminuer de 40%. (4)

Symptômes, conséquences des reflux gastriques

Toux, pharyngite, enrouement

Les reflux gastro-œsophagiens peuvent entraîner des manifestations ORL : un enrouement de la voix, des difficultés à déglutir, une quinte de toux, des maux de gorge et des douleurs s’apparentant une angine de poitrine.

Brulures

Le reflux entraîne une inflammation de l’œsophage, qui se traduit par des sensations de brûlure et d’irritation. Les brûlures causent une sensation de douleur et d’aigreur, les sucs gastriques sont produits en plus grande quantité. Si cette acidité n’est pas neutralisé, les gênes se multiplient.

Incidence sur la faim

Les personnes souffrant de RGO appréhendent souvent le moment du repas, moment stressant en raison des complications qu’il peut engendrer. Certaines personnes peuvent alors réduire drastiquement les quantités ingurgitées pour éviter que le repas ne leur pèse sur l’estomac. Ce qui est paradoxal car les brulures, les reflux ont tendance à s’intensifier avec la sensation faim et diminuent provisoirement en s’alimentant. Il est conseillé de se nourrir plus souvent avec de petites portions pour remédier à ce problème.

Ballonnements

Les ballonnements font partie des symptômes fréquents des RGO. Un cercle vicieux se met en route car la pression des ballonnements peut causer une hausse de l’acidité dans l’estomac. Les ballonnements ne sont pas toujours du à un repas trop copieux ou ingurgité trop rapidement, en effet, toutes les flores intestinales ne sont pas égales face à ce trouble digestif. Le stress est également un facteur aggravant,

Usure des dents

Les remontées acides peuvent conduire à l’érosion de l’émail et fragiliser les dents. Bien que l’émail soit résistant, il est sensible à un environnement acide, il peut alors perdre de sa dureté et commencer à se déminéraliser.

Troubles du sommeil

Quand on se tient debout, le phénomène de gravité empêche le contenu de l’estomac de remonter dans l’œsophage. Cependant, le reflux peut intervenir en position allongée au moment du sommeil, le contenu de l’estomac atteint alors plus facilement l’œsophage. Cela entraîne alors une aggravation des symptômes, comme les sensations de brûlures, l’impression de liquide qui remonte dans la bouche, un goût amer, un mal de gorge ou une toux. Ces désagréments peuvent entrainer des réveils nocturnes et menacer la qualité du sommeil qui n’est plus vraiment récupérateur.

 

Comment atténuer les reflux (RGO), les remontées acides ? Nos solutions naturelles

Pour combattre les reflux gastro œsophagiens et remontées acides, vous pouvez recourir à des solutions naturelles, des astuces, des remèdes de grand mère sans passer par la case médicaments et inhibiteurs de la pompe à protons prescrits sur ordonnance. Avant de jeter votre dévolu sur ces solutions médicamenteuses, passez en revue nos conseils, nos solutions naturelles pour calmer ces brulures (alimentation, habitudes, plantes, compléments alimentaires).

Les pommes : la pectine une solution naturelle pour neutraliser l’acidité et calmer les reflux

Les fibres naturelles des fruits sont bénéfiques et œuvrent à la diminution de l’acidité gastrique. Croquez à pleines dents une pomme non épluchée après chaque repas peut neutraliser les acides gastriques et réduire les gènes occasionnées par les reflux gastriques. Dans une étude réalisée sur 18 enfants frappés par une infirmité motrice cérébrale alimentés par sonde, ceux à qui on a administré de la pectine dans leurs formules ont expérimenté un nombre plus faible de reflux acide, les brulures étaient également moins intenses.

Complément alimentaire Confort digest Ultra

stress reflux brulures estomac

Lavilab a élaboré un complément naturel s’adressant aux personnes souffrant de RGO, de brulures d’estomac souvent aggravés par le stress. Ce complément apporte un véritable confort digestif et agit rapidement. Le complément Confort Digest se présente sous forme de stick, à diluer dans un verre d’eau. Cette solution réunit le meilleur de la nature (épices, extraits végétaux). Il agit comme un inhibiteur de la pompe à protons. Sa composition comprend de l’extrait de curcuma associe un complexe d’ingrédients végétaux et de vitamines sélectionnés pour leur efficacité.

Ce complément renferme du curcuma réputé pour soulager les troubles digestifs (gênes abdominales, reflux gastro-œsophagien, vomissements, ballonnements, brûlures d’estomac). Le curcuma prévient et apaise les sensations de brulures ressenties au niveau de l’œsophage fréquentes en cas de remontées acides. Il stimule de les fluides digestifs protégeant l’estomac. Cette solution  à base de plantes comprend de la poudre gingembre qui soutient le processus de digestion et soutient la production d’enzymes qui apportent un confort digestif. Le complément confort Digest est une référence contre les RGO et les brulures, les actifs qu’il contient sont renommés pour leurs propriétés anti-inflammatoires et régulatrices des taux d’acides.

Prendre en charge son stress, facteur à risque des reflux (RGO)

Les tensions nerveuses, le stress favorisent le risque de remontées acides, de reflux. Le stress peut rendre plus fragile la paroi œsophagienne qui présente alors une sensibilité accrue à l’acidité. En cas de stress, les contractions du spincter sont plus fréquentes et moins espacées. Une personne en situation de stress chronique se maintient alors dans un état de surstimulation troublant le fonctionnement normal de son appareil digestif. Le stress induit des perturbations comme la réduction du flux sanguin en direction tube digestif causant troubles digestifs et aggravations de l’intensité des reflux, le stress constitue alors un facteur de risque. Avant de traiter vos remontées acides et reflux, il est judicieux de prendre à bras le corps votre problématique de stress, si vous vous sentez sous tension et agités.

Des compléments alimentaires anti-stress peuvent constituer un remède précieux pour vous aider à lâcher prise, à vous relaxer et à traiter vos problèmes digestifs, si le stress est en cause. Lavilab a développé des compléments anti-stress à l’efficacité renversante. Les compléments ont fait l’objets d’études cliniques poussées. Ce laboratoire de compléments peut donc se prévaloir de résultats saisissants sur la gestion du stress, de l’anxiété, des émotions. Faites confiance au complément Epuisement, ce complément anti-stress ne se contente pas d’agir contre la fatigue, il s’agit d’une solution, d’un traitement de fond pour combattre le stress chronique et ses symptômes.

Vous connaissez l’adage un esprit sain dans un corps sain ? En vous sentant apaisés dans votre esprit, votre corps vous dira merci et bénéficiera de votre état de relaxation et de la réduction de votre stress. Autre complément pour apaiser les tensions nerveuses qui peuvent être synonymes de crispations, de contractions musculaires favorisant et aggravant les reflux et autres remontées acides : le complément Sérénité Ultra. Ce complément apaisant et relaxant agira sur votre sphère nerveuse pour atténuer nervosité et irritabilité et vous procurer une sensation de détente profonde.

Solution : une nourriture alcalinisante contre les brulures 

Pour atténuer les inconforts digestifs, le brulures, optez pour des aliments alcalinisants afin de neutraliser l’acidité. Certains fruits (raisins, abricots, figues, bananes, fraises, pommes) sont réputés pour limiter l’acidité et sont associés à un risque moindre de RGO. De plus, leur teneur en antioxydants, en fibres, en vitamines et en minéraux alcalinisants aide l’œsophage à mieux résister à l’acide. Adoptez une alimentation riche en végétaux (non acides) et pauvre en viandes, avec le moins d’aliments ultra-transformés possible, tout en limitant le gluten les sucres raffinés possible peut lutter contre les risques de reflux. Notez que le régime méditerranéen (riche en végétaux, poisson source d’oméga-3, pauvre en viande rouge) a été associé à une diminution du risque de RGO.

Solution : surveiller sa consommation de boissons pour limiter les brulures

Les boissons gazeuses sont à proscrire, outre les ballonnements que provoquent ces boissons pétillantes, elles aggravent le phénomène de reflux gastro-œsophagien. Les boissons alcoolisées sont à éviter pour lutter contre brulures et autres acidités remontant dans l’œsophage. Elles favorisent le relâchement du sphincter œsophagien et exposent davantage au risque de reflux. Réduisez cotre consommation de chocolat, de café et de thé, ils renferment des méthylaxanthines, des anti-oxydants qui détendent les muscles. Ces boissons contribuent donc au relâchement du clapet de l’œsophage et augmentent les risques de reflux gastro-œsophagien. En cas de brûlures d’estomac, il faudra donc penser à les éviter. Le lait sera également à bannir car il a tendance à augmenter la sécrétion gastrique et donc l’acidité à long terme. En effet, la la caséine augmente la production d’acide chlorhydrique.

La tisanes à base de réglisse : une solution naturelle contre les reflux 

Et pourquoi ne pas se laisser tenter par une solution naturelle comme une tisane à base de réglisse. La prescription de cette plante pour traiter les troubles digestifs comme les ulcères remonte au IIIème siècle. Infusée dans de l’eau chaude, elle libère ses bienfaits cicatrisants et anti-inflammatoires. La réglisse facilite la sécrétion du mucus tapissant la paroi de l’estomac et la protégeant ainsi contre le suc gastrique.

Le bicarbonate de soude la solution pour réduire les acidité et désagréments des reflux 

Le bicarbonate alimentaire neutralise l’acidité excessive qui provoque des sensation de brulures lors des régurgitations. Diluez une demi-cuillère à c dans un verre d’eau, et avalez ce breuvage avant le repas. Le bicarbonate de soude fait effet en neutralisant le trop plein d’acidité via la transformation de l’acide chlorhydrique en chlorure de sodium. Cette solution est connue de tous car son pH est alcalin, ce qui “stoppe” l’acidité dans votre estomac.

Remède de grand mère solution de l’aloe vera contre les régurgitations

Loué pour ses propriétés régénératrices, cicatrisantes, l’aloe vera peut être une solution contre vos remontées acides. Choisissez un jus exempt d’aloïne ou de latex. Buvez 10 ml de ce breuvage chaque par jour environ 20 mns avant de passer à table. Les polysaccharides qu’il contient participent au bien-être gastro-intestinal tout en apaisant les muqueuses pour calmer les brulures d’estomac.

Revoir ses habitudes alimentaires

Une solution pour réduire les reflux est de changer ses habitudes alimentaires. Il est conseillé de diner au minimum 3 h avant le coucher. En effet, plus le stade de la digestion sera avancé, plus vous vous prémunirez contre les remontées acides. Fractionnez les prises alimentaires sous forme de 6 petits repas plutôt que 2 repas riches.

Solution contre les reflux nocturnes : bien choisir sa literie, son oreiller

Une solution simple pour réduire l’intensité et la fréquence des reflux est de surélever, de rehausser la tête de lit de plusieurs centimètres. Des oreillers supplémentaires ne sont pas suffisants. Une inclinaison plus forte est indispensable. Un coussin incliné positionné sous la tête rétablit une pesanteur qui va permettre de faire redescendre les sucs digestifs au fond de l’estomac et de limiter le risque de remontées acides. Il existe des oreillers spécialisés destinés aux personnes souffrant de reflux qui présentent une inclinaison 20 cm.

Sources

(1) 1. Bretagne J.F. et al. Le Reflux Gastro-Osophagien dans la population générale française.  résultats d’une enquête sur 8000 sujets adultes. Presse Med. 2006 ;35 : 23- 31.

(2) Ness-Jensen E et al. Changes in prevalence, incidence and spontaneous loss of gastro-oesophageal reflux symptoms. a prospective population-based cohort study, the HUNT study. Gut. 2011. doi. 10.1136/gutjnl-2011-300715.

(3) Johnston BT et al. Psychological factors in gastro-oesophageal reflux disease. Gut. 1995 ; 36 (4) : 481-2.

(4) Gastroesophageal reflux disease in obese patients ; current management July 2020 Revue Médicale Suisse 16(699):1287-1291.

 

Derniers articles

";
Send this to a friend