Retour au blog

Solutions bonne humeur anti déprime et baisse de moral ?

Comment booster son moral être de bonne humeur et joyeux malgré le stress du quotidien, les obligations, les changements de saison et autres contrariétés ? Nous vous délivrons des solutions, conseils et astuces anti déprime pour éviter les coups de blues et les moments de tristesse, au programme : des ondes positives, le sourire pour chasser les angoisses et les passages à vide.

La déprime est un état psychologique caractérisé par une tristesse passagère, à ne pas confondre avec la dépression qui est un trouble mental plus sévère. Cette baisse de moral peut survenir après une dispute avec son entourage, un évènement déstabilisant, un environnement stressant…

Les manifestations de la déprime

  • L’irritabilité : on sort facilement de ses gonds avec agressivité.
  • L’anxiété : on se sent frappé de plein fouet par le stress et on s’épuise.
  • On dort mal ou peu.
  • Les troubles de l’appétit.
  • Les problèmes de concentration ou de mémorisation
  • La perte d’estime de soi

La déprime est un état psychologique temporaire qui s’estompera, tandis que la dépression est une maladie bien ancrée qui doit être prise en charge par un professionnel de santé. Il n’est pas anormal de se sentir mélancolique, d’avoir le blues, le moral dans les chaussettes, de se sentir triste, démoralisé.

Déprime les solutions pour booster son humeur, son moral 

Les hormones du bien-être sont des trésors inestimables pour doper votre moral en berne et apporter une éclaircie dans un cadre sombre. Il s’agit de la sérotonine, la dopamine, l’endorphine et l’ocytocine. A contrario des molécules de synthèse présentes dans les anxiolytiques et les antidépresseurs, ces substances se trouvent dans notre organisme. Nous dévoilons quelques astuces pour activer leur production et lutter contre le mal être.

Se consacrer à activité physique pour lutter contre la déprime

Pratiquer un sport vous aidera à évacuer les tensions, les insatisfactions et la colères larvée. L’effort physique va libérer des hormones du bien être pour combattre tristesse et blues. Une méta- analyse parue en 2016 (1) et soutenue per un groupement de chercheurs a passé au crible 25 études les plus fiables sur ce domaine et a prouvé que le sport, pratiqué avec un professionnel, constituait un traitement intéressant. Ils considèrent que les résultats sont si concluants qu’il faudrait des milliers d’études contraires pour invalider ces résultats prônant les effets du sport sur la santé mentale. Pour le traitement des symptômes dépressifs, les pourcentages de guérison s’élèveraient de 67 à 74 % (1) de plus en présence de la pratique d’un sport.

Méditer pour garder un état d’esprit positif

Une méditation à raison de 30 mns tous les jours pendant 8 semaines parviendrait à calmer des symptômes d’anxiété et de dépression. Cette conclusion est tirée de 47 essais cliniques incluant 3.515 personnes (2) qui s’adonnaient à différentes méthodes de méditation et étaient victimes de plusieurs troubles inhérent à la dépression. Les rapports de cette étude prouvent que la méditation régulière apporte une amélioration de l’état d’anxiété dans 5 à 10 % des cas et une amélioration de la dépression chez 10 à 20 % des pratiquants. (2) L’efficacité de la méditation concerne surtout la technique dite « de pleine conscience » ou « mindfullness » qui consiste à recentrer son attention sur le p moment présent.

La luminothérapie : un rayon de bonheur

Le manque de lumière déclenche chez certaines individus, une baisse de régime, un coup de blues, le déficit de lumière fait drastiquement chuter les neurotransmetteurs (sérotonine, noradrénaline, dopamine) à cause du manque de clarté. Face à ce phénomène, nous sommes alors enclins à consommer plus de sucre, on passe plus de temps à dormir, en manque de motivation. La luminothérapie consiste à s’exposer de lampes à forte puissance, 2 500 lux. Cette lumière artificielle simule la lumière estivale en stimulant l’hypophyse et l’épiphyse, 2 glandes localisées dans l’hypothalamus. Une étude française diligentée par une équipe du CHU de Strasbourg et publiée dans Sleep Medicine Reviews met en lumière les vertus de la luminothérapie. Cette étude appliquée sur des personnes touchées par une dépression modérée à sévère, vient à la conclusion que la luminothérapie seule dispense les mêmes bénéfice qu’un traitement antidépresseur.

Le safran, un substance prodigieuse contre la baisse de moral

Elle était la botte secrète des Perses contre les coups de blues. Cette épice a été perpétuée de génération en génération contre la déprime. Ils avaient remarqué que le safran apportaient joie et  bonne humeur et louaient ces effets euphorisants contre les coups durs. L’intérêt du safran en cas de dépression légère à modérée a été reconnu par les scientifiques, certains naturopathe et thérapeutes prétendent qu’elle entre en concurrence directe avec certains antidépresseurs de synthèse grâce à ce composé : le safranal. Le safran est perçu comme un psychostimulant qui influerait sur nos niveaux de sérotonine et de dopamine. Des études ont mis en évidence l’effet du safran sur le déclin cognitif, on a même fait l’analogie avec le Prozac® (fluoxétine), (3) avec une efficacité équivalente au médicament, mais sans effets secondaires. Le safran ne présente pas d’interactions avec les médicaments, comme les antidépresseurs classiques. Certains chercheurs, comme Adrian Lopresti, conseillent le traitement de la dépression en associant safran et antidépresseur conventionnel.(4)

Déprime: cap sur les protéines

Pour lutter contre la baisse de moral : les protéines sont de notoriété publique pour la construction des muscles mais on ignore souvent qu’elles sont essentielles à la sécrétion de certaines hormones qui interfèrent avec l’humeur. Les protéines entrent dans la composition des neuromédiateurs, dont la sérotonine (apaisante) et la dopamine (effet boosteur). Pour garantir des afflux suffisants en protéines, il faut consommer de la viande et du poisson mais également des céréales complètes. Les graines de soja et les oléagineux (noix, amandes…) sont recommandés.

Déprime, triste : une carence en minéraux, misez sur le magnésium

Le magnésium a un effet apaisant. Son effet régulateur sur le système nerveux et encourageant la décrispation musculaire l’érigent en un minéral parfaitement adapté en cas d’irritabilité et de stress conduisant irrémédiablement à une baisse de moral. Il est préférable de prendre un magnésium contenant des sels de dernière génération. Ils présentent une plus grande biodisponibilité, en effet, ils peuvent être facilement assimilés par le corps au niveau de la paroi intestinale.

Des chercheurs issus de l’université du Vermont ont mené un essai clinique sur 112 personnes souffrant de dépression légère à modérée. 50% a avalé 250 mg de magnésium tous les jours pendant 6 semaines, l’autre un placebo. Les résultats ont été stupéfiants : l’amélioration des symptômes est quasi comparable à celle des antidépresseurs, arguent les scientifiques. Les effets bénéfiques de cet oligo-élément étaient perceptibles dès 2 semaines. De plus, les psychiatres ont observé que le stress pouvaient conduire à la dépression. Le stress est en effet dépendant des réserves en magnésium.

Notre complément alimentaire relaxant et bonne humeur

Lavilab a mis au point un complément pour vous redonner joie, entrain et motivation. Ce complément vous aidera à combattre votre vague à l’âme vos angoisses et les contrariétés qui vous minent et mettent votre moral à plat. En effet, ce complément dispense une double action, il participe à la stabilisation de l’humeur et à la réduction de l’anxiété, de la nervosité. Innovant, il se présente sous forme de stick de poudre, il est adapté aux adultes comme aux enfants dès 6 ans

Dans notre complément anti stress et baisse de moral figure l’actif Affron® : un extrait de safran reconnu par 6 études cliniques. Ce principe actif puissant contribue à l’atténuation des désagréments liés aux stress et à l’anxiété. Les études cliniques réalisées ont abouti à la conclusion que cet actif permettait d’améliorer les tensions, la colère, la tristesse et la fatigue, ses effets sur l’humeur ne font pas l’ombre d’un doute. Alors si vous vous sentez chagriné, attristé, que votre humeur s’assombrit et qu’à cet état austère vient s’ajouter un stress intense : testez Sérénité Ultra pour retrouver progressivement le sourire.

Rire : une solution feel good 

Vous avez sans doute déjà entendu parler de la thérapie du rire et de ses bienfaits sur l’humeur, le moral. Le rire peut apporter gaieté et joie, le rire diminue. Le rire entraine la diminution de l’hormone du stress et libère l’endorphine. Le rire forcé repose sur la thèse que l’action conduit à l’émotion. Le corps ne fait pas la distinction entre des éclats de rire spontanés et un rire forcé avec un minimum de conviction. On bénéficie ainsi des mêmes effets physiologiques et psychologiques

Fêter ses petits succès pour se sentir plus enjoué

En atteignant un objectif, une récompense est de rigueur ! Il faut considérer chaque action comme une petite victoire quitte à surestimer l’accomplissement. En se grisant de ce sentiment d’accomplissement, on reprend progressivement confiance en soi et on sent valorisé. Ne négligez pas vos vos réussites, et félicitez vous même si vos réalisations sont minimes.

Profitez des bonheurs du quotidien pour ne plus déprimer !

Selon une études de l’Institut Think, les Français se donneraient 5,9/10 en bonheur ! Et si ce chiffre mitigé était le déclencheur pour muscler votre gratitude avec vous-même ? Facile des petits bonheur du quotidien ! C’est la méthode de Florence Servan-Schreiber pour découvrir comment être épanoui et apprendre à voir les choses autrement. Car oui, afin de diminuer le stress et l’anxiété, il faut parfois savoir voir le verre à moitié plein. Pour garder une routine positive au quotidien, pourquoi ne pas vous fixer un objectif simple : repérer ses 3 plaisirs par jour. Il ne s’agit pas de changer votre quotidien, mais d’essayer de l’aborder autrement, en mettant en lumière les petits bonheurs. Il peut s’agir de choses infimes comme un carré de chocolat, un texto d’une amie ou un bus pile à l’heure. Cependant, lorsqu’on prend le temps de les apprécier, elles peuvent réellement faire pencher la balance vers la bonne humeur.

3 petits bonheurs par jour, oui, mais lesquels ?

Trouver ses 3 bonheurs de la journée est bien plus simple qu’il n’y parait. Ainsi, profiter d’un bon thé vert le matin ou apprécier la musique sur le chemin du travail. Lire un bon livre au coin du feu, ou encore programmer ses prochaines vacances au soleil. Autant de bonnes raisons pour s’évader et couper court à une routine trop pesante.

A l’approche des fêtes de fin d’année, les petits bonheurs se font nombreux. Par exemple, trouver LE cadeau parfait pour vos proches, préparer des cookies avec les enfants, installer le sapin de Noël. Prendre le temps d’élaborer le repas de fin d’année, la décoration de table, et profiter des moments avec vos proches. En effet, cela vous permet de vous ressourcer et d’oublier le train-train professionnel.

Trouver trois bonheurs par jour est une manière simple de rester dans un état d’esprit positif, de relativiser les tracas du quotidien, et de mieux affronter les situations de stress lorsqu’elles se présentent. Et vous, quels seront vos trois bonheurs aujourd’hui ?

1 JAMA Internal medecine. Université Johns Hopkins ont rassemblé les données de 47 essais cliniques

2 JAMA Internal medecine. Université Johns Hopkins ont rassemblé les données de 47 essais cliniques

3 Akhondzadeh S et al. Crocus sativus L. in the treatment of mild to moderate depression : a doubleblind, randomized and placebocontrolled trial. Phytother Res. 2005 ; 19 ; 148-151.

4 Akhondzadeh S, Tahmacebi-Pour N, Noorbala AA, Amini H, Fallah-Pour H, Jamshidi AH, Khani M. Crocus sativus L. in the treatment of mild to moderate depression: a double-blind, randomized and placebo-controlled trial. Phytother Res. 2005 Feb;19(2):148-51. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15852492

 

Derniers articles

";
Send this to a friend